par Lionel Guérard

Cette mignole lourdement chargée descend le fleuve au fil du courant. Les mariniers, s'appuyant sur une perche posée sur le fond du fleuve de l'avant à l'arrière du bateau lui donne une vitesse légèrement supérieure à la vitesse du courant, ce qui permet au gouvernail de mieux diriger la péniche.
Au fond, à quai, un bateau lavoir.