par Lionel Guérard

Les canaux de Paris constituent un réseau desservant Paris et sa région. Ils s'étendent sur 130 km de voies d'eau, construits sur un décret de date du 19 mai 1802 sous le régime Napoléonien.

Ils furent construits à l'origine afin d'alimenter la ville de Paris en eau potable et pour faciliter le transport des marchandises. Le passage par la Seine par le bras de la Monnaie à l'Ile de la Cité était régulé par une écluse.

Ces canaux comprennent trois branches réunies au bassin de la Villette:

  • Le canal de Saint-Denis (6,6 km), emprunté par les bateaux venant de la Seine jusqu'au bassin de la Villette et vice versa. Ces bateaux venaient de la Seine par remorquage et plus anciennement par les toueurs de la société S.G.T.R.
  • Le canal Saint-Martin (4,5 km) reliant le bassin de la Villette au bassin de l'Arsenal près de la place de la Bastille. Ce canal est en grande partie sous-terrain. Le bassin de l'Arsenal a été utilisé par la Compagnie Générale de Navigation comme chantier de réparation pour sa flotte jusqu'aux années 1960. Il est aujourd'hui affecté à la navigation de plaisance. Il débouche sur la Seine par une écluse près du quai Henri IV.
  • Le canal de l'Ourcq (97 km) depuis le bassin de la Villette jusqu'à Mareuil-Sur-Ourcq dans l'Oise. Cette partie n'est utilisée que sur 11 km par les bateaux fluviaux du bassin de la Villette jusqu'à Aulnay-Sous-Bois.