par Lionel Guérard

Les canaux relient les bassins fluviaux de France entre eux. Ce sont des voies d'eau, en général à petit gabarit créés artificiellement, soit par la modification des rives d'une rivière, soit par la construction d'un canal latéral à une rivière, soit creusés totalement.

Ils permettent aux bateaux de petit gabarit de type Freycinet (38,5 m x 5 m) de faire la jonction entre les bassins fluviaux de France.

  Canal Jonction Construction
1 Canal de Briare de Loire en Seine par le Loing 1642
2 Canal du Midi de Garonne en Méditerranée 1681
3 Canal d'Orléans du Loing à la Loire 1723
4 Canal du Crozat de l'Oise à la Somme 1738
5 Canal du Centre de Loire en Saone 1793
6 Canal de Sain-Quentin d'Oise en Somme et en Escaut 1810
7 Canaux de Paris: - canal Saint-Denis - canal Saint-Martin de Haute Seine en Basse Seine 1821
8 Canal de Bourgogne d'Yonne en Saône 1832
9 Canal d'Ille et Rance   1833
10 Canal du Rhone au Rhin   1833
11 Canal des Ardennes de l'Aisne à la Meuse 1836
12 Canal de Nantes à Brest - d'Erdre en Vilaine - de la Vilaine à l'Oust - de l'Oust au Blavet - du Blavet à L'aulne 1838
13 Canal de la Sambre à l'Oise   1839
14 Canal du Berry du Cher en Loire 1839
15 Canal du Nivernais d'Yonne en Loire 1842
16 Canal de la Marne au rhin   1853
17 Canal de l'Aisne à la Marne   1866
18 Canal de l'Est de la Meuse à la Moselle et à la Saône 1882
19 Canal de l'Oise à l'Aisne   1890
20 Canal de la Marne à la Saône   1907
21 Canal du Nord de la Somme à l'Oise 1964


Les canaux comportent de nombreuses écluses.

Le versant montant est relié au versant descendant (et inversement dans l'autre sens). Cet endroit s'appelle le point de partage. C'est le point le plus élevé du canal où le passage des bateaux s'effectue par un tunnel traversé à l'aide d'un toueur à chaîne mu électriquement.

Les canaux peuvent être mis à sec (hors d'eau) en période de chômage pour la remise en état du fond ou des rives ou pour la réparation des écluses.